Mersch – Lintgen : Le derby qu’il ne fallait pas manquer (+ Vidéo)

(Photo: Nancy Lambert)


Mersch et Lintgen avaient commencé leur saison de la meilleure des manières en s’imposant lors de leurs deux premières rencontres. Pourtant, au moins l’une des deux équipes allait devoir perdre ses premiers points, puisque les deux clubs s’affrontaient dans un derby très intéressant. Au final, on a eu droit à un match nul héroïque et une véritable publicité pour le football.

(Article d'Andy Foyen)

Ce n’était peut-être que la troisième journée, mais il n’est jamais trop tôt pour assister à un derby. Mersch et Lintgen ne se sont pas quittés la saison dernière luttant jusqu’au bout pour le maintien. Pour l’un et l’autre, ce début de saison s’annonçait beaucoup plus prometteur avec un 6/6 lors de leurs premières confrontations. Ce que les chiffres montraient en ce début de saison, c’est que Mersch montrait un secteur offensif très intéressant avec déjà six buts marqués en deux rencontres, mais se montrait plus faible en défense avec quatre goals concédés. Lintgen, de son côté, se montrait plus solide défensivement. Thierry Groff, l’ancien portier du … Marisca Mersch ne s’était d’ailleurs pas encore retourné en championnat sous ses nouvelles couleurs.

Mais cette statistique allait vite changer. Après sept minutes pour être exact. Sur un coup franc anodin, Groff s’empare du cuir. Ensuite, sa relance à la main est très imprécise. Daniel Oliveira Simoes s’en empare et lance Kevin Trindade Madeira en profondeur qui, d’un centre tendu, trouve Ivo Correia Dos Santos. Ce dernier ne laisse aucune chance à son ancien équipier Groff et inscrit son quatrième but de la saison. Le derby était lancé.

Le premier but de la rencontre n'a pas tardé (Photo: Nancy Lambert)

La physionomie du match était la suivante : la possession et le nombre d’occasions étaient clairement à l’actif du Minerva. Mais les envois respectifs de Christophe da Silva Gomes, Mikael Madeira et Ricardo Monteiro Mesquita manquèrent systématiquement de précision pour tromper André Bill. Lintgen devait surtout faire attention de ne pas déjà recevoir le coup de grâce, à l’image du tir à distance de Fiston Kuku détourné du bout des doigts par Thierry Groff.

À l’entame du dernier quart d’heure de la première mi-temps, Sergio Sousa Lopes pensait avoir rétabli l’égalité, grâce à un corner magistralement envoyé dans les filets, mais Monsieur Da Silva invalidait ce but pour, selon notre interprétation, une faute sur le portier Merschois. D’après ce qu’on peut voir sur la vidéo, il semble que Mikael Madeira ait empêché André Bill de sortir de ses cages. Peu avant la mi-temps, Mersch a une nouvelle balle de break, mais malgré le service cinq étoiles de Tidiane Sacko, Kevin Trindade Madeira rate le cadre.

La seconde période commençait comme la première avait fini. Le Minerva a le pied sur le ballon, mais ne parvient pas à trouver la solution, tandis que le Marisca passe à deux doigts de doubler son avantage, par le biais d’une superbe reprise en extension de Kevin Trindade Madeira dont le ballon viendra mourir sur le cadre de Thierry Groff.

Cette action a le mérite de remettre les idées en place du côté des Bleus et Blancs. D’un coup, les occasions se font plus incisives. Dans un premier temps, Mikael Madeira, d’une reprise de volée aux abords du grand rectangle, trouvait la transversale. Ensuite, 66e minute, Sergio Sousa Lopes, d’un corner en deux temps, servait Christophe Da Silva Gomes qui rétablissait l’égalité de la tête.

Christophe Da Silva Gomes, double buteur pour Lintgen (Photo: Nancy Lambert)

Alors qu’on pense que Lintgen va prendre l’ascendant psychologique, c’est l’inverse qui se produit. Mersch ose de nouveau mettre le nez à la fenêtre. Le Marisca allait être récompensé. Et de quelle manière ! Après un retour défensif parfait, Patrick Teixeira Magalhaes lance d’un ballon piqué Frederic Thill en profondeur. A peine monté au jeu, l’attaquant de 23 ans se retrouve seul face à Groff et remporte son duel. 2-1. Mersch vient de faire le plus dur.

Un derby n’est jamais fini avant les trois coups de sifflet, même trois minutes après le temps réglementaire. C’est en effet à cet instant que Nicolas Valletta adressait un coup franc défensif loin dans le camp de Mersch. Après un duel, le cuir arrivait finalement à destination de Christophe Da Silva Gomes qui, de nouveau, ramenait les deux équipes sur un pied d’égalité.

Avec l’émotion qu’engendrait une égalisation si tardive, Lintgen en perdait sa concentration sur la phase consécutive. Lorsque Thill, depuis flanc gauche, centrait sur la tête de Fiston Kuku, la défense visiteuse n’était pas au marquage. Mersch n’en profitait finalement pas, puisque son numéro 18 envoyait la sphère en plein sur Groff.

Aux coups de sifflet finaux de Monsieur Da Silva, une bonne partie des joueurs s’écroulaient sur le terrain, témoignant de l’intensité du duel. Mersch et Lintgen se quittent donc sans vainqueur sur le score de 2-2, au terme d’un match de très haut vol.



Commentaires